Histoire de la Nouvelle-Zélande

La Nouvelle-Zélande possède une histoire riche, faite de colonisation et de guerres. Ce sont ces expériences qui ont forgé le pays tel qu'il est aujourd'hui. Les musées, les monuments historiques et les livres d'Histoire se font un devoir de la raconter à chaque génération. En tant que voyageurs, vous devez aussi en connaître certains aspects afin de cerner la Nouvelle-Zélande.

L'histoire de la Nouvelle-Zélande avant sa découverte par les explorateurs

Découvrez nos suggestions d’itinéraires en Nouvelle-Zélande :

* Prix par personne et à partir de, sur une base 2 personnes

Les historiens estiment que l'histoire du pays débute en 950. A cette époque, ce sont les Polynésiens qui s'installent sur les terres de la Nouvelle-Zélande. Elle prend le nom d’Aotearoa, le pays du long nuage blanc. Ils importent alors la culture maori, ainsi que leurs us et coutumes. Aujourd'hui encore, des milliers d'habitants continuent à s'approprier cette culture afin de la perpétrer.

Plusieurs siècles plus tard, en 1350, la Nouvelle-Zélande voit débarquer une vague de migrants provenant de Hawaiki. Une nouvelle ère commence, basée sur une société sanguinaire. Les premiers signes d'une société organisée apparaissent.

L'histoire de la Nouvelle Zelande sous la domination de la couronne britannique

En 1642, un premier explorateur hollandais, Abel Tasman, essaye d'accoster en Nouvelle-Zélande. Toutefois, il doit faire face à une défense sauvage et dévastatrice de la part des habitants. Son équipe se fait littéralement massacrée, lors de cette tentative.

Il faut attendre jusqu'en 1769 pour que les Européens posent un pied sur l'île. L'expédition est conduite par le capitaine James Cook. Si ses premiers contacts avec les Maoris sont tout aussi violents, il parvient à rattacher la Nouvelle-Zélande à l'empire de la couronne britannique.

Un siècle plus tard, en 1840, les Maoris se voient contraints de signer le traité de Waitangi. Ils cèdent le pouvoir du pays à l'Angleterre. En échange, ils sont protégés et peuvent conserver leurs terres. Les tensions qui existent entre les colons et les Maoris se concrétisent, en 1860. La guerre est déclarée entre les deux camps. Elle dure pendant dix ans, jusqu'à la défaite des Maoris.

L'histoire de la Nouvelle-Zélande à partir de la ruée vers l'or

En 1880, la Nouvelle-Zélande est, elle aussi, touchée par la ruée vers l'or. En parallèle, l'élevage extensif se met en place afin de subvenir aux besoins de la population et d'échanger avec les autres pays.

En 1889, le gouvernement met en place le suffrage universel. L'économie continue de progresser, permettant des améliorations sociales. C'est ainsi que les femmes obtiennent le droit de vote, que la sécurité sociale est mise en place et que les représentants syndicaux sont nommés.

C'est seulement en 1907 que la Nouvelle-Zélande devient un dominion britannique. C'est sous ces couleurs qu'elle participe à la Première Guerre Mondiale et à la Seconde Guerre Mondiale.

L'histoire de la Nouvelle-Zélande à la fin du XXème siècle

Marquée par la guerre, la Nouvelle-Zélande n'en oublie pas sa modernisation. Elle signe ainsi un accord de libre-échange avec l'Australie. Se faisant, elle prend son indépendance vis-à-vis de la Grande-Bretagne. Les Etats-Unis, l'Asie et le Japon deviennent ses principaux clients.

En 1984, elle est l'un des premiers pays à s'engager contre le nucléaire, dans le Pacifique sud. Elle n'hésite pas à affronter le gouvernement français sur la question des essais nucléaires en Polynésie. En représailles, les services secrets français font couler le Rainbow Warrior, dans le port d'Auckland. Ce bateau était devenu le porte-étendard de GreenPeace, dans sa lutte contre le nucléaire.

La même année, une loi sur le traité de Waitangi est promulguée. Elle a pour but de réparer les injustices faites aux Maoris. Ces réparations sont réclamées depuis plusieurs années par les Maoris qui souhaitent une justice sociale.

L'histoire de la Nouvelle-Zélande de nos jours

Le début du XXIème siècle commence sous l'égide de la Première Ministre, Helen Clark. La Nouvelle-Zélande se lance dans la protection de la baleine et s'oppose à la pêche du Japon. Elle continue son combat contre le nucléaire, en s'attaquant au transport des matériaux nucléaires de la France et du Royaume-Uni. Engagée sur le plan politique, elle n'hésite pas à protester contre le gouvernement fidjien mis en place, suite à son renversement.

En 2006, les Néo-Zélandais élisent Anand Satyanand au poste de gouverneur. Il s'agit du premier Néo-Zélandais, aux origines indo-fidjienne et asiatique, à atteindre ce poste.

Tout au long de son histoire, la Nouvelle-Zélande a prouvé son attachement à son patrimoine culturel et historique. Elle n'a pas jamais hésité à prendre position et à se battre pour ses convictions. Pays ouvert et bienveillant, il n'oublie pas les premiers Hommes qui ont construit le pays. C'est la raison pour laquelle les musées ne manquent pas de célébrer cette Histoire. Alors, profitez de votre passage en Nouvelle-Zélande pour plonger plus profondément dans son passé !


Haut